Pourquoi cette campagne ?

TibPanSallesPeut-être, vous souvenez-vous de cette initiative européenne visant dans les années 80 à empêcher la destruction des villages roumains entreprise par Ceaucescu.
L’idée était que des villages d’Europe de l’Ouest parrainent des villages roumains afin d’enrayer ce processus d’éradication. Cette initiative a permis de sauver un certain nombre de communes roumaines.

Il s’agit maintenant de parrainer des villes et des villages tibétains avec pour objectif de préserver l’identité de ces communes au sein même de leur territoire, le Tibet. La mise en place était très simple et peut répondre aux besoins de la conjoncture actuelle au Tibet. Beaucoup plus simple que le jumelage, le parrainage est une opération qui ne nécessite aucune formalité administrative.

Cette campagne, initiée par Jean-Louis Halouia, maire de Salles-sur-Garonne (31) et par France-Tibet (www.tibet.fr), est soutenue par les membres du groupe d’études sur la question du Tibet pour l’Assemblée Nationale ainsi que par le groupe d’information internationale Tibet représenté par son président Jean-François Humbert pour le Sénat. Aujourd’hui, plus d’une cinquantaine de communes participent à cette campagne de parrainage dont le XIe arrondissement de Paris qui parraine Lhassa. Vous trouverez dans ce dossier à remettre à vos élus tous les éléments pour leur présenter cette campagne.

En septembre 2012, lors de l’inauguration de 8 parrainages supplémentaires en Midi-Pyrénées, il a été décidé de créer le collectif de maires et élus ayant réalisé un parrainage de communes tibétaines dans leur ville ou village. Ce collectif regroupe plus d’une cinquantaine d’élus vigilants à la situation du Tibet et au patrimoine des communes parrainées. Des actions sont réalisées régulièrement (inauguration, festivals) et nous essayons de mettre en place des correspondances avec des écoles tibétaines au nord de l’Inde.