Parrainage, mode d’emploi

Nul besoin pour les conseils municipaux français de contacter les autorités chinoises ni la population tibétaine.
Il suffit simplement de choisir une commune tibétaine dans une liste que nous pouvons vous proposer en fonction de la taille de la commune ou d’un certain nombre de thématiques locales (écologie, traditions…). L’association France-Tibet tient à votre disposition de nombreuses informations telles que l’emplacement de chaque ville dans sa région, le nombre d’habitants ainsi que divers documents permettant de mieux appréhender la vie locale et les problématiques actuelles au Tibet.
Le parrainage pourra déboucher, éventuellement, sur un véritable jumelage lorsque la situation politique en Chine le permettra mais il n’y a aucun engagement de cet ordre. L’objectif de ce parrainage est de :
– Préserver l’identité de ces communes au sein même de leur territoire, à l’instar de ce qui avait été réalisé pour les communes roumaines ;
– Ouvrir l’horizon des communes françaises à d’autres cultures à d’autres citoyens du monde et agir en tant que citoyen français, garant d’une devise qui parle de liberté, d’égalité et de fraternité ;
– S’inscrire dans une orientation constructive de préservation du patrimoine, de l’histoire et de la culture tibétaine bénéficiant ainsi d’un enrichissement mutuel ;
– Officialiser ces parrainages dans un but médiatique ;
– Montrer au gouvernement chinois que la population française s’intéresse au plus haut point au devenir des habitants des diverses communes choisies et à leurs droits en tant que citoyens de la République Populaire de Chine ;
– Maintenir aussi une grande vigilance afin d’éviter toute perte d’identité culturelle ou cultuelle pour ces populations d’origine tibétaine.

Nous proposons par exemple que lors de chaque parrainage qu’un Tibétain, vivant en France, vienne parler de sa ville ou village natal pour mieux la faire connaître à nos concitoyens. En tant qu initiateur du projet, nous nous devions de donner l’exemple.