Parrainage de Pézens (11) avec la ville tibétaine de Dingri

C’est avec coeur et conviction que la cérémonie de parrainage entre la ville de Pézens et la ville de Dingri au Tibet s’est déroulée ce samedi 23 juin dans l’agréable patio du foyer municipal. Une cinquantaine de personnes ont été conviées à cette occasion, qui marque, de la part de Monsieur le Maire, Jean Pierre Botsen, et de son conseil municipal, un réel engagement dans la lutte pour la préservation des droits de l’Homme. Cette volonté affichée peut avoir un impact très positif au niveau local grâce à cette communication intelligente et efficace, et bien sûr pacifiste, car elle rallie au delà des couleurs politiques et rassemble autour d’une cause humanitaire qui aujourd’hui est plus que jamais en besoin de soutien.
Car c’est bien de cela qu’il s’agit dans cette action de parrainage : dénoncer les exactions contre un peuple qui souffre physiquement, moralement. Le mot génocide culturel et cultuel a été prononcé par l’un des intervenants, Jean-Louis Halioua, Maire de Salles sur Garonne et premier à ce titre à avoir parrainé une ville du Tibet, et qui a expliqué notamment l’historique de ce projet, lancé en France et au niveau international suite aux J.O. de 2008. Aujourd’hui Pezens est la 52ème ville sur la liste des communes à soutenir cette action. C’est Laura, jeune pézenoise déterminée de 26 ans, qui est à l’origine de ce parrainage : elle est allée à la rencontre du maire et des conseillers municipaux de sa ville, avec la conviction du bien-fondé d’une telle action locale et avec pour simple « bagage », le dossier de France-Tibet sous le bras.