Parrainage de Aiguefonde (31) avec Nyemo au Tibet

TibParrAiguefonde1

Le 56e parrainage de villes tibétaines s’est déroulé le 25 mars 2013 à Aiguefonde en Haute-Garonne

Sous l’égide de l’association France Tibet en présence de Jaqueline Alquier, sénatrice, membre du groupe d’informations sur le Tibet, les élus aiguefondais viennent de concrétiser un parrainage symbolique avec le village tibétain de Nyemo qui a pour objectif de préserver l’identité des communes au sein même de leur territoire, le Tibet. Pas de contact direct, «hélas avec ce pays qui n’existe plus puisque annexé par la Chine. Et tout le monde ne le sait pas» indique la 1re adjointe Marie-Françoise Blanc, initiatrice de ce projet dont le vote a été le 56e en France en octobre 2012. Depuis ce sont pluq de 60 communes qui ont effectué cette démarche en France, sous l’impulsion d’un pionnier, le maire de Salles sur Garonne (31), Jean-Louis Halioua, présent à la cérémonie. Parmi les autres élus, la députée Linda Gourjade et le maire d’Aussillon Didier Houlès. Le moine tibétain, Guéshé Lobsang Tèngyé de l’institut bouddhiste «Vajra Gini» près de Lavaur, a officié lors de cette réception en mairie. Dans le sillage du Dalaï Lama, il avait fuit le Tibet en 1959. «Cela nous permet d’expliquer au grand public ce qu’il se passe là-bas et de faire pression sur le pouvoir communiste chinois afin d’ être plus attentif au sort des tibétains, et également par le biais de nos parlementaires» ajoute-t-elle. Le maire Vincent Garel a défendu le soutien au peuple tibétain, en préambule à la manifestation, «même en élus locaux ce que nous faisons et construisons ici, nous le faisons avec la même volonté toujours dans l’accomplissement de nos valeurs. Ainsi, nous donnons aujourd’hui encore plus de sens en adhérant aux de valeurs à la République, en partageant la déclaration universelle des droits de l’homme, et à ce titre nous ne pouvons accepter et tolérer nulle oppression».
Conférence. L’association Spirale prévoit une dernière conférence qu’animera Yolaine Escande au centre associatif de Calmon. La calligraphe et peintre, spécialiste en art chinois, éclairera le public sur les goûts des chinois envers les œuvres et leurs auteurs, notamment pour leurs considérations morales et philosophiques. Rendez-vous le samedi 6 avril à 17 heures pour «taoïsme, art et esthétique».
La Dépêche du Midi